Collaborer pour mieux soigner

Publié le à 10:26 par Dr Jean-Bernard Trudeau

Avec mon arrivée récente au Collège des médecins, je me vois confier la responsabilité des relations avec les autres ordres professionnels. Ce nouveau défi s’inscrit en continuité avec mes expériences passées sur le terrain de l’action.

Il s’agit, pour moi, d’une occasion incroyable de travailler avec les collègues du Collège et des autres ordres afin de bonifier les pratiques professionnelles dans un cadre interdisciplinaire. L’occasion aussi d’innover en accompagnant les nouvelles connaissances et compétences qui émergent au sein des différentes professions. Enfin, la possibilité de bien se recentrer ensemble sur les vrais besoins des patients.

Pour cela, il faut reconnaître la force du nombre. Que lorsqu’on travaille en équipe il est plus facile de cerner les risques pour la santé d’un patient. Que même le meilleur des médecins peut avoir plus d’effet sur l’évolution de l’état d’un patient s’il travaille avec une bonne équipe.

Le défi de la coordination est grand!
Comment le médecin peut-il bien communiquer avec les autres professionnels de la santé?
Comment mettre à profit l’expertise professionnelle de chacun pour bien se compléter?
Comment améliorer ensemble la capacité des patients à surveiller efficacement l’évolution de leur état de santé?

Je vous invite à me faire part de vos commentaires. Je suis un joueur d’équipe à l’écoute de vos idées.


S'abonner par courriel

5 réponses à Collaborer pour mieux soigner

  1. Fabienne Papin :

    Bonjour Dr Trudeau,

    Bienvenue dans la blogosphère. Je viens de lire dans un article du Devoir que l’Université de Montréal est en train de réviser son programme de formation en médecine. Le Dr Christian Bourdy, vice-doyen aux études de 1er cycle y explique que «Le médecin doit rester un leader, mais pas comme avant, où c’était lui qui décidait un peu de tout». De votre côté quel type de collaboration prônez-vous?

  2. Dr Jean-Bernard Trudeau :

    Bonjour Madame Papin et merci pour votre commentaire.
    Je prône une collaboration respectueuse des différentes expertises en présence. Pour moi, il est essentiel d’établir un lien de confiance significatif avec les professionnels de la santé.
    Bâtir ensuite sur cette confiance, une compréhension réciproque d’une même situation clinique.
    En bout de piste, favoriser une communication plus productive et un déploiement plus efficace des compétences.
    Jouer en équipe, c’est enrichissant pour tous et le gagnant ultime… c’est le patient!

    Le secrétaire adjoint,

    Jean-Bernard Trudeau, M.D.

  3. Chantal Patry :

    Bonjour, j’aimerais savoir si le Dr. Yves Robert est le frère du Dr. Louis Robert qui a été mon médecin de famille de 1975 jusqu’à 1989. Je l’adorais, quel humaniste, j’ai eu énormément de peine quand il est parti dans l’industriel tout en comprenant. Simple question de curiosité car il n’y a pas que moi qui ait paniqué…. ma soeur, mes cousines, mes tantes, il était tellement apprécié. Même après toutes ces années je m’ennuie encore de lui mais vraiment beaucoup, c’était un médecin en médecine familiale hyper compétent, il reviendrait aujourd’hui et je retournerais avec lui sans hésiter. Merci de m’avoir lue.

    Chantal Patry

    PS: j’étais une jeune fille seule, enceinte de jumelles de 19 ans, et si je ne l’avais pas eu comme médecin ….aujourd’hui à 52 ans je n’en serais pas ou j’en suis sans le Dr Louis Robert.

  4. Collège des médecins :

    Bonjour Madame Patry. En réponse à votre question : non, le Dr Yves Robert n’est pas frère du Dr Louis Robert. Meilleures salutations.

  5. andre g trahan :

    Après la lecture du message de nos trois dirigeants, il est évident que nos services seront améliorés car tous les membres de l’équipe travailleront pour le mieux-être du patient. J’y souscris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*